Fabriquer l'innovation en éducation

Au cours de cet atelier, les concepts de créativité et d’innovation seront définis et clairement expliqués. Nous aurons ensuite l’occasion d’expérimenter en groupes ces concepts appliqués à l’enseignement.

10h00 - 11h30 ou 13h00 - 14h30

Christophe MICHEL

Actif dans le domaine de la créativité tant dans les institutions scolaires que dans les entreprises, je décline la créativité dans des accompagnements individualisés ou collectifs, de formations ou de consultance. Sensible aux interactions humaines, je veille à ce que toutes et tous puissent faire émerger le meilleur d’eux-mêmes.




REVENIR À LA JOURNÉE

Pédagogies actives

Apprendre par envie et non par obligation

Apprendre par envie, une utopie? La première partie de cet atelier sera consacrée aux facteurs influençant la motivation et à la manière dont ils sont utilisés dans les pédagogies actives. Ensuite, au travers d’exemples et de jeux, nous verrons de manière très concrète comment chaque participant peut insuffler l’envie d’apprendre.

10h00 - 11h30 ou 13h00 - 14h30

Émilie Fockedey

Entrepreneur, coach, ingénieur, maman de 2 enfants, je me passionne pour l'éducation et le développement personnel. Je suis émerveillée par la curiosité et l'envie d'apprendre que montrent les enfants, par les nombreux talents qu'ils possèdent. Mon souhait est que chacun d’entre nous puisse les (re)trouver et les développer.




REVENIR À LA JOURNÉE


Pratiques de classes inversées (co-design)

De la créativité à l’innovation pédagogique

Dans cet atelier, nous fonctionnerons par petits groupes afin d'expérimenter le travail co-élaboratif (co-design), en alternant les temps de divergence et de convergence. Nous verrons comment cette méthode peut stimuler la créativité collective pour améliorer la transmission de connaissances et de compétences et ainsi permettre l'innovation pédagogique.

10h00 - 11h30 ou 15h00 - 16h30

Jean-Charles Cailliez

Enseignant-chercheur qui travaille à l’interface entre le monde de l’université et celui des entreprises, Jean-Charles Cailliez est titulaire d’une habilitation à diriger des recherches, d'un doctorat en sciences biologiques et d’un Executive MBA. Il est Professeur de Biologie cellulaire et moléculaire à l’Université Catholique de Lille où il enseigne en facultés de sciences, de médecine et en écoles d’ingénieurs. Il a été Vice-recteur, Doyen et Chargé de recherche pendant 15 ans à l’INSERM, puis à l’Institut Pasteur de Lille. Aujourd’hui Directeur d’un Laboratoire d’Innovation Pédagogique et Vice-Président Innovation de son université, il accompagne en favorisant la transdisciplinarité les enseignants désirant pratiquer de nouvelles formes de pédagogie (classes inversées ou renversées,…). Il participe à la construction de « communautés apprenantes » dans le domaine de l’éducation et dans celui du management en entreprise. Il utilise pour cela des méthodes de créativité et des outils de travail collaboratifs (codesign, design thinking, coworking,…) liés à l’intelligence collective et favorisant les changements de posture. Enfin et c’est sans doute le plus important, il est collectionneur de marathons.




REVENIR À LA JOURNÉE

Neurosciences et éducation

L’art d’activer les neurones

Lors de cet atelier, destiné aux professionnels de l’éducation, il vous sera proposé quelques méthodes pour développer votre créativité dans le cadre de votre profession. Nous verrons également quelques résultats de recherche en neurosciences pour réfléchir collectivement sur des expériences créatives individuelles. L’atelier s’articule en trois temps.

Il s’agit, dans un premier temps, d’illustrer quelques neuromythes pour montrer les limites des recherches en neurosciences dans le contexte de l’éducation. Puis, à partir d’une définition de la créativité, quelques exercices vous seront proposés pour développer votre créativité. Ils seront ensuite discutés à la lumière des résultats de recherches menées en laboratoire pour réfléchir aussi sur le potentiel de ces derniers. Enfin, nous proposerons quelques techniques de créativité qui pourraient être utiles pour une équipe enseignante ou une équipe de direction pour organiser des sessions de génération d’idées afin de chercher des solutions innovantes face aux problèmes quotidiens des professionnels de l’éducation.

10h00 - 11h30 ou 15h00 - 16h30

Isabelle CAPRON PUOZZO

Après une expérience professionnelle de presque 10 ans en tant que professeur de langue et littérature françaises et une thèse de doctorat en Sciences du langage, Isabelle Capron Puozzo est devenue professeure-formatrice à la Haute école pédagogique du canton de Vaud. Engagée dans la formation des enseignants du secondaire, elle s’intéresse à travers ses recherches au développement de pratiques d’enseignement/apprentissage créatives et innovantes dans le but de développer la motivation à apprendre et le sentiment d’efficacité personnelle. Elle est actuellement responsable du Centre de soutien à la recherche de la HEP Vaud.




REVENIR À LA JOURNÉE


Éducation et technologies

Mais pourquoi diable apprendre à coder ?

Dans la partie théorique de cet atelier, nous verrons l’intérêt d’apprendre le codage à l’école et quelles initiatives ont déjà été prises en ce sens au niveau national et européen. Ensuite, une démonstration interactive du robot Cubetto nous montrera comment initier de jeunes enfants (à partir de 3 ans) à l’algorithmique de façon ludique et sans écran. Il y aura également une démonstration « live » de Scratch, un logiciel libre de programmation pour les enfants de 8 à 16 ans. Note : Les participants sont invités à apporter leur ordinateur portable pour tester ce logiciel au cours de l’atelier.

13h00 - 14h30 ou 15h00 - 16h30

Marguerite Tinawi

À 6 ans, Marguerite Tinawi écrivait des manuels scolaires pour ses frères. Aujourd’hui, elle enseigne les bases de la programmation au Wagon. En parallèle, Marguerite Tinawi crée et donne des ateliers STEM pour les enfants et les adolescents au Techies Lab, une organisation qu’elle a co-fondée en 2016. Auparavant, elle travaillait en tant qu’avocate à Montréal.




REVENIR À LA JOURNÉE

Quel rôle pour l’école au 21e siècle ?

Échange/débat autour du documentaire « Une idée folle »

Tourné dans neuf établissements scolaires (publics et privés, de la maternelle au collège, aux quatre coins de la France), le documentaire "Une Idée Folle" pose la question du rôle de l’école au 21e siècle, à travers le témoignage d’enseignants, d’enfants, de parents ainsi que d’experts de l’éducation. À quels défis les citoyens de demain vont-ils devoir faire face et comment les y préparer ? En cultivant l’empathie, la créativité, la coopération, la prise d’initiative ou encore la confiance en soi et l’esprit critique chez les élèves, en parallèle des savoirs fondamentaux, les enseignants de ces écoles font un rêve fou : celui de former une future génération de citoyens épanouis et responsables qui auront à cœur de transformer positivement la société qui les entoure.

Suite au visionnage du documentaire, un échange/débat avec la réalisatrice Judith Grumbach et la co-productrice Caroline de Cartier permettra d’échanger plus amplement sur la manière de réinventer l’école en Fédération Wallonie Bruxelles.

10h00 - 11h30 ou 13h00 - 14h30

Judith Grumbach & Caroline de Cartier

Judith Grumbach est la réalisatrice du documentaire « Une Idée Folle », tourné dans neuf établissements scolaires - publics et privés, de la maternelle au collège, partout en France.

Caroline de Cartier est Programme Manager chez Ashoka Belgique. Ashoka est une asbl, qui accélère l'innovation sociale en soutenant les solutions entrepreneuriales les plus impactantes. Ashoka a co-produit le documentaire « Une Idée Folle » pour inspirer les nouvelles générations à devenir acteur de changement.




REVENIR À LA JOURNÉE